Remédiation cognitive

La raison première pour laquelle on entreprend une thérapie n’est pas le fait qu’on cherche à être éclairé sur un passé auquel on ne peut plus rien changer, mais tient à ce que l’on est insatisfait du présent et que l’on souhaite un avenir meilleur.                                     

                                                                                                 Milton Erickson

"

"

Déroulement des séances
 
En fonction des difficultés mais aussi des points forts, il est possible de mettre en place un suivi regulier pour mieux comprendre les difficultés et en reduire les retentissements sur le quotidien.
 

3 méthodes :

 

  • Rétablir une fonction altérée par le biais d’un entrainement intensif de cette fonction.
  • Recourir à des procédures de traitement intactes que la personne utilisait peu auparavant.
  • Aménager les conditions de vie, de travail de la personne afin de rendre moins invalidants les troubles observés.
 
 
 

En cours de formation auprès de l'AFTCC, les séances de suivi pourront avoir recours, si necessaire aux techniques des TCC (Thérapies Comportementales et Cognitives) pour apprendre, notamment  à gérer le stress et les émotions.